15H 2020

Depuis le mois de Mars 2020, je prends une photo, tous les jours à 15H, de ce que je suis en train de regarder. Cette pratique, proposée par Laurent Pichaud lors d’un atelier à distance menée pendant le premier confinement, je me la suis appropriée et je la continue jusqu’au présent. Elle est une manière de observer le changement, la différence, le mouvement, même en temps de réclusion et de privation de la libre circulation des corps.