Élucubrations

Le passé est imprévisible

Élucubrations est une création de danse contemporaine qui aborde la question de la généalogie, du temps et de l’agencement, en prenant comme point de départ les histoires des performeuses. Par un jeu entre fictions et vérités, elles déploient des formes, des gestes, des objets et des récits, créent des espaces à habiter sur scène et convoquent la présence des fantômes de leurs histoires. Des événements communs se tissent, rassemblements toujours ouverts, agencements au croisement des lignes.

Création 2021 – 2022

Habitées par ce qui nous précède, tant à l’échelle de nos familles qu’à une échelle historique plus large, nous prenons comme base la matière de nos récits personnels ainsi que notre curiosité. Nous sommes animées par le caractère énigmatique de certains aspects de notre propre généalogie. Nos corps sont fait, font et feront en dialogues avec les héritages. C’est un point de départ. Nous observons nos généalogies comme une structure. Nos subjectivités donnent des formes, tracent des lignes, identifient des croisements à l’intérieur de cette structure. La généalogie devient alors un prétexte intime à partir duquel nous élaborons une narration, fictive ou réelle, avec des corps en mouvement.

Nous articulons la mémoire immédiate (au présent), imaginée (au futur) ou ancestrale (au passé) avec la durée des événements et la tentative de leur répétition. Nous essayons d’élargir les notions de ces temporalités par une actualisation permanente de leurs expériences. Ainsi, le futur peut devenir un ensemble de virtuels au présent et, le passé, un imprévisible.

Le concept d’agencement est une source d’inspiration pour aborder la structure des événements que nous invoquons et créons au fur et à mesure de la performance. Nous remontons les fils de nos histoires à la recherche de ce qui nous apparaît sensiblement comme un croisement où quelque chose en soi existe encore, ou bien est en devenir. Notre recherche vise la mise en scène de présences intemporelles prises dans des événements, dans des corps contemporains, tout en déconstruisant le caractère linéaire des récits qui les présentent. Nous élucubrons à partir de ce que nous savons de nos histoires et percevons par nos corps. Attentives à la précision de ce qui est donné à voir, nous alimentons le potentiel inattendu de chaque moment. Nous disséquons les gestes dans le temps de la performance, nous cherchons leurs origines, tout autant que nous acceptons leur nouveau visage extravagant. Nous opérons des déploiements de ce qui est noué.

Création et interprétation Francisca Crisóstomo López & Eva Baudry
Regard extérieur Mathilde Papin
Réalisation Raphael Sawadogo
Photos Alipio Padilha


Calendrier 2020-2021

29 mars au 3 avril Résidence de création au KLAP Maison pour la Danse – Marseille
01 au 05 février Résidence de création au Pôle 164 – Marseille
25 au 29 janvier Résidence de création à La Déviation – Marseille
1 – 10 octobre Présentation d’étape de travail dans le Festival Moving (Re)union – Lisbonne
08 – 30 septembre Résidence de création à La Déviation – Marseille


Partenaires & soutien

La Déviation – Marseille
Festival Moving (Re)union – Lisbonne
KLAP Maison pour la Danse – Marseille
Pôle 164 – Marseille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s